Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 9 Jan 2019 - 25 Avr 2019
0 h 00

Catégories


Marco La Via, tout jeune co-réalisateur de Nous les coyotes avec Hanna Ladoul, était en Gironde pour présenter son film et rencontrer les jeunes ambassadrices et ambassadeurs CaMéo, du 9 au 12 janvier dernier. Retour sur cette rencontre en images et paroles des jeunes…

Les ambassadrice.eur.s du label CaMéo avaient sélectionné le film avant sa sortie lors d’un visionnement en novembre 2018, accueilli au cinéma les Colonnes de Blanquefort, au cours duquel les deux réalisateurs Hanna Ladoul et Marco La Via étaient venu.e.s rencontrer l’équipe. De cette première rencontre, l’organisation d’une tournée à tout de suite germé. 

à l’Etoile de Saint-Médard-en-Jalles 

 

au Zoetrope de Blaye

Soutien au cinéma indépendant 

S’il avait fallu tourner ce film avec un téléphone, on l’aurait fait.

J’ai été touché par l’ambition et la persévérance de Marco La Via et Hanna Ladoul. Ils n’ont pas attendu d’avoir un gros budget et beaucoup de moyens pour tourner leur premier long métrage. Il suffit parfois de s’inspirer de son vécu personnel pour trouver une bonne histoire : c’est ce que les réalisateurs ont fait pendant l’écriture de Nous les coyotes, d’où la sincérité du film. 

Romain, 16 ans, ambassadeur CaMéo au cinéma l’Étoile de Saint-Médard-en-Jalles

 

au Max Linder de Créon 

Découverte des métiers du cinéma 
 
Cette rencontre avec Marco m’a permis personnellement de mieux comprendre le fonctionnement du cinéma indépendant, en particulier aux États Unis, en échangeant avec lui. J’ai beaucoup appris sur la façon dont on peut faire un film, et surtout l’exemple de leur expérience d’avoir réalisé un film avec peu de moyens m’a beaucoup inspiré et nous rappelle que tout est possible et que dans l’art ce n’est pas l’argent qui compte mais le travail et l’envie car si le premier ne sert à rien sans le second point, l’autre le peut, et la création de ce magnifique long métrage le prouve. 
Alexandre, 17 ans, ambassadeur au cinéma Zoetrope de Blaye                                                                                                                                                                                                                                      
aux Colonnes de Blanquefort
 
Des rencontres qui font grandir 
 
La rencontre avec Marco était vraiment enrichissante d’un point de vue personnel. C’est quelqu’un de super abordable, agréable et ouvert à la discussion. Puis quand on l’écoute parler de son film, de comment ils l’ont monté, l’histoire autour, ça me donne qu’une envie : replonger dans mes scénarios et faire un film. D’autant que le film est fait avec des moyens minimes, montrant que peut importe le budget, si ton idée est bonne ça vas marcher.
Sol, 16 ans, ambassadeur CaMéo au cinéma l’Étoile de Saint-Médard-en-Jalles
  au Vog de Bazas
 
La rencontre avec le réalisateur a été très enrichissante. J’ai compris plus d’éléments sur le monde de cinéma. Personnellement, cela m’a donné encore plus d’envie et d’espoir de réaliser des films grâce à leur parcours et leurs expériences. Ils ont également réussi à transmettre de belles valeurs en précisant que lorsque l’on faisait un film, il fallait se concentrer sur la qualité de celui-ci et de ne pas se focaliser sur l’aspect financier.
Guillaume, 17 ans, ambassadeur CaMéo au cinéma Le colonnes de Blanquefort
 

au Lux de Cadillac